Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 00:00

Le photographe iranien ABBAS, membre de l’agence Magnum, est surtout connu pour quelques clichés qui ont fait le tour du monde : celui entre autres du commandant Massoud. Vous pouvez aller découvrir plusieurs de ces clichés à la maison de la Chine à Paris qui lui consacre une exposition de photos prises sur la route de la soie. Pour les non-parisiens, nous vous conseillons un recueil de photographies publiés chez Autrement en 2002 IRAN Diary 1971 – 2002 qui retrace trente ans de l’histoire de son pays : les années du Shah et de la révolution jusqu’à l’émotion de son retour en 1997.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Taheri 22/02/2009 20:17

« L’Iran et la France, malgré les apparences » vient de paraitre aux éditions Europerse et dresse un tableau des relations franco-iraniennes dans divers domaines. Ces dernières années beaucoup d’encre a coulé sur l’Iran en France. On parle de l’Iran dans les média et les livres sortent les uns après les autres sur des sujets d’actualité tels que le dossier nucléaire, la situation des femmes et les droits de l’homme en Iran. Cependant, certains aspects de ce pays à la civilisation millénaire ne sont jamais abordés pour le grand public en France. En effet des sujets relatifs à l’histoire, l’archéologie, le système éducatif … restent seulement réservés aux chercheurs et sont développés dans le cadre de thèses et travaux de recherches universitaires. Ceci alors qu’en Iran plusieurs livres sont publiés chaque année sur la France et particulièrement sur les relations franco-iraniennes. A une période où la nécessité de connaissance mutuelle se ressent de plus en plus, « l’Iran et la France, malgré les apparences» est un ouvrage collectif qui pourra être considéré comme une initiative pour tenter de combler cette lacune. Dans cet ouvrage collectif les différents aspects des relations entre l’Iran et la France, de 1807 jusqu’à nos jours ont été abordés et analysés par des chercheurs et hommes de lettres comme, Charles Henri de Fouchécour, Yadollah Royaï, Francis Richard, Saeed Paivandi, Mariam Habibi, Hall Gardner, Michel Makinsky, Marzieh Yazdani-Delfani, Marc Pajou, Reza Tafreshi, Aymeri de Montesquiou et bien d’autres. Ainsi, la littérature, l’éducation, l’économie, l’histoire et la politique font partie des sujets abordés dans ce livres à travers quatorze contributions. Ce livre est édité par l’Institut Européen des Hautes Iraniennes (IEHEI) www.iehei.eu et publié par les Editions Europerse www.europerse.com, en France dont la première vocation est de se consacrer à l’ensemble des études iraniennes. Vous pouvez commander le livre en ligne : http://www.europerse.com/commande.php