Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 13:58

Film culte de la jeunesse iranienne, « Marmoulak » – c'est-à-dire « Le lézard » - du très populaire Kamal TABRIZI, est sorti en salle en 2004, puis interdit un mois après sa sortie. Il a réussi en un mois à exploser le box office et devenir le plus gros succès cinématographique de tous les temps en Iran. C’est l’histoire d’un cambrioleur, appelé le lézard, qui est capable d’escalader facilement n’importe quel mur pour commettre ses méfaits. Il se fait arrêter dès le début du film et s’évade, déguisé en Mollah. Il se retrouve dans une petite ville frontalière par laquelle il veut s’enfuir du pays et est pris d’adoption par un quartier de la ville qui le prenne pour un « mollah » de campagne. S’ensuit une série de quiproquo, de prêches sans langue de bois et de gags quelques peu irrévérencieux à l’encontre de la fonction cléricale. A la fin du film, Marmoulak finit adulé par les habitants de la petite ville ou il s’installe grâce à l’humanité de son action et de son discours …. A méditer ! Marmoulak est devenu un qualificatif usuel en Iran pour les Mollahs. Ce film est à des années lumières des films des réalisateurs iraniens généralement vus (et primés) en Europe : rythmé, frais, humaniste et avec énormément d’humour. Un régal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabor - dans Cinéma iranien
commenter cet article

commentaires