Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 16:45

Un grand seigneur persan, curieux des mœurs occidentales, séjourne longuement à Paris vers la fin du règne de Louis XIV…

 

C’est une grande question, parmi les hommes, de savoir s’il est avantageux d’ôter aux femmes la liberté que de la leur laisser ; il me semble qu’il y ait bien des raisons pour et contre. Si les européens disent qu’il n’y a pas de générosité à rendre malheureuses les personnes que l’on aime, nos asiatiques répondent qu’il y a de la bassesse aux hommes de renoncer à l’empire que la Nature leur a donné sur les femmes. Si on leur dit que le grand nombre de femmes enfermées est embarrassant, ils répondent que dix femmes qui obéissent embarrassent moins qu’une qui n’obéit pas.

 

in english please
A great Persian lord, nosy of western customs, stayed in Paris for a long time in the reign of Louis XIV. He said: It’s a great question, among men, to know if it’s favourable to take freedom away from women or not; I seem to me that there are good reasons to say yes or to say no. If European people say that it’s not to be generous to make unhappy women that we love, Persian people answer that there is baseness from men to give up power that Nature gave over women. If we can say that to coop many women up is embarrassing, it’s possible to answer that ten women who obey is less embarrassing than one who doesn’t obey.

Partager cet article

Repost 0

commentaires