Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 00:00
et-pendant-ce-temps-la-en-iran-septembre.JPG

Plusieurs centaines de villageois kurdes des montagnes du nord de l’Irak ont pris le chemin de l’exode pour échapper aux bombardements de l’armée iranienne visant les séparatistes kurdes (Reuters, 20/08), les Etats-Unis s’apprêtent à annoncer une série de contrats d’armement d’au moins 20 milliards de dollars avec l’Arabie Saoudite et cinq autres pays du Golfe persique pour contrer l’influence croissante de l’Iran dans la région (AFP, 28/07), en désaccord avec le Président Ahmadinejad, le gouverneur de la banque centrale iranienne ainsi que les ministres du Pétrole et de l’Industrie ont démissionnés (27/08), le constructeur aéronautique russe Tupolev a fait savoir qu’un accord avec l’Iran pour la fourniture et la production commune d’avions de ligne était en bonne voie (Reuters 22/08), le nouveau gouverneur de la banque centrale iranienne a annoncé qu’une possible réévaluation de la monnaie du pays, le rial, qui consisterait à supprimer trois zéros était à l’étude – actuellement 1€ = 11500 rials - (AFP 11/09), les autorités iraniennes ont fait pendre 21 personnes en un jour, tous condamnés pour trafic de drogues (AFP 06/09), l’ancien Président Rafsandjani s’est fait élire à la tête de l’Assemblée des experts – organe qui supervise l’action du Guide suprême de la révolution et peut même le remplacer - (AFP, 04/09), le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad a finalement accepté la proposition du réalisateur américain Oliver Stone de tourner un documentaire sur lui (AFP, 29/08), Ahmadinejad se rend ridicule lors de son déplacement à New York en acceptant l’invitation de l’Université de Colombia dont le doyen l’a traité de « petit dictateur cruel et inculte » et qui a réussi à faire rire toute l’assistance en affirmant « qu’il n’y avait pas d’homosexuels en Iran » (AFP, 24/09), Kouchner gaffe, puis dément, puis regaffe, l’Iran a fermé sa frontière avec le Kurdistan irakien (RFI 23/09), la police iranienne a donné des avertissements à plus de 110 000 femmes « mal voilées » entre avril et fin août (AFP, 10/09), un Imam de la province de Sistan-Balouchestan a été tué par balles en plein pêche par deux hommes armés en moto – un peu comme dans le parrain II – (AFP, 03/10), le film Persépolis représentera la France aux Oscars 2008 (AFP, 17/09)

 

Et pendant ce temps là en Iran … en Juillet

Et pendant ce temps là en Iran … en Juin

Et pendant ce temps là en Iran … en Mai

Et pendant ce temps là en Iran … en Avril

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 00:00
kir-copie-2.jpg

Juste un petit conseil pratique si vous êtes tombé éperdument amoureux d’une iranienne : évitez de lui proposer lors de votre premier diner en tête à tête un petit Kir en apéritif. Il y a des chances que vous brisiez net tout romantisme : kir veut dire bite en iranien.

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 00:00
blagues-turque.jpg

Les iraniens ont une multitude de blagues sur les azéri - peuple vivant dans le nord ouest de l’Iran (dans la région de Tabriz) et en Azerbaïdjan. C’est en quelque sorte nos belges.

 

Par exemple : un biologiste iranien travaillait depuis plusieurs années sur la corrélation entre la taille des cerveaux et l’intelligence des différentes personnes disséquées. Un jour, il commença l’étude de l’azéri. A sa grande surprise, le cerveau de l’azéri n’était composé que d’un tube reliant les deux oreilles. Il passa plusieurs semaines à essayer de comprendre quels étaient les liens entre les différentes régions de son cerveau et les différentes formes d’intelligence… en vain.

Un matin, il, décida le tout pour le tout et coupa le tube en son milieu. Les deux oreilles de l’Azéri tombèrent !

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 00:00

Cette question (Voulez vous du thé ?) vous sera posée maintes fois dans la journée, dans une administration, chez des particuliers… Si vous êtes en manque, vous pouvez vous arrêter dans une maison de thé (tchaï khãné). Dans la plupart des entreprises, des employés sont exclusivement chargés de préparer et servir du thé aux autres employés. Le thé se boit ici brûlant, avec un petit morceau de sucre serré entre les dents. Selon les saisons et les lieux, il sera accompagné de dattes ou de biscuits secs. Curieusement, la tradition du thé n’a été introduite en Iran qu’à partir du XIXième siècle par les russes qui importèrent également le Samovar qui trône maintenant dans toutes les demeures iraniennes. Auparavant, le café prédominait.

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 00:00

Un séisme de magnitude 5,9 sur l’échelle de Richter est survenu à 140 km au sud de Téhéran sans faire heureusement de victimes (18/06), le porte-parole de la diplomatie iranienne a qualifié d’acte « d’islamophobie » la décoration par la Reine Elisabeth II de l’écrivain Salman Rushdie, condamné à mort dans une fatwa lancée par l’Ayatollah Khomeiny en 1989 (17/06), une centaine de personnes, membre de groupes ultraconservateurs étudiants, ont manifesté en lançant des œufs et des pierres sur la représentation diplomatique britannique à Téhéran pour protester contre la présence d’iraniens à la fête organisée pour le 81ème anniversaire d’Elisabeth II (15/06), il ne resterait plus qu’une petite centaine de léopards iraniens en liberté selon l’Iranian Cheetah Society, la documentariste franco-iranienne Mahrnoushe Solouki est toujours frappée d’une interdiction de sortie du territoire iranien (elle avait auparavant été retenue pendant un mois dans la tristement célèbre prison d’Evin de laquelle elle n’a pu sortir qu’en déposant une caution de l’ordre de 80 000 € (AFP, 22/06), des députés conservateurs ont lancé une campagne visant à discréditer l’ancien président Khatami en affirmant qu’il aurait serrer la main de plusieurs femmes lors d’un voyage en Italie (sic !), le directeur de la Société des télécommunications iraniennes a déclaré qu’il souhaitait récompenser les délateurs qui dénonceront les personnes envoyant par téléphones mobiles des messages multimédias jugés « immoraux » (AFP, 25/06), l’une des grandes figures de la musique iranienne Mahasti est décédée (25/06), les autorités iraniennes ont lancé une chaîne satellitaire d’information en continu en anglais … pour contrer la propagande des chaines américaines, le groupe fromager français Bel a annoncé son implantation en Iran par l’intermédiaire d’une joint-venture (AFP, 26/06),  le rationnement de l’essence, entré en vigueur le mercredi 27 Juin a semé le chaos dans tous le pays : douze stations service ont été incendiées à Téhéran (27/06), un gazoduc de plusieurs milliards de dollars reliant l’Iran à l’Inde via le Pakistan sera opérationnel en 2011, le Président Ahmadinejad a rejeté l’offre du réalisateur américain Oliver Stone de lui consacrer un film, les réserves en devises de l’Iran dans les banques étrangères ont atteint 61,4 milliards de dollars fin mars 2007 selon un communiqué de la banque centrale iranienne (AFP, 30/06), les présidents iranien Mahmoud Ahmadinejad et vénézuélien Hugo Chavez ont scellé l’alliance entre leurs deux pays, fondée sur l’antiaméricanisme (dixit les deux protagonistes), en posant la première pierre d’une coentreprise de production de méthanol en Iran (AFP, 02/07), une féministe iranienne, Delaram Ali, a été condamnée à 10 coups de fouet et à une peine de deux ans et dix mois pour « participation à un rassemblement illégal », « propagande contre le système » et « perturbation de l’ordre public » (elle avait été interpellée en juin 2006 lors d’une manifestation à Téhéran pour « l’égalité entre les sexes »), un iranien condamné pour adultère a été tué par lapidation dans le nord du pays (AFP, 05/07), seize étudiants iraniens ont été arrêtés ce jour dont des membres d’une organisation d’étudiants réformateurs (AFP, 10/07), le Président Mahmoud Ahmadinejad a dissout l’Organisation de plan et du budget, l’intégrant à la présidence de la république, ce qui va renforcer son contrôle sur les finances de l’état (AFP, 12/07), l’Iran a lancé un jeu vidéo mettant en scène un commando iranien ayant pour mission de libérer un couple de scientifiques enlevé par des américains en Irak avant d’être emmenés en Israël (AFP, 16/07)le orange est à la mode… aussi en Iran.

 

Et pendant ce temps là en Iran … en Juin

Et pendant ce temps là en Iran … en Mai

Et pendant ce temps là en Iran … en Avril

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 00:00

AAA-Theatre-iran-tahmineh.JPG

Il faut certes énormément de passion, de courage, d’habilité pour déjouer ou contourner la censure et de patience pour monter une pièce de théâtre à Téhéran. Mais cette ville regorge de gens passionnés et courageux. De nombreuses troupes se produisent régulièrement dans les quelques théâtres de Téhéran, de Mashad ou d’Isfahan. Des représentations privées sont également souvent organisées. Même si les thèmes abordés et la mise en scène doivent passer par la lorgnette de la censure, les metteurs en scène se servent de leur renommé ou plus souvent de leur habilité pour montrer un théâtre moderne. Le jeu reste néanmoins dangereux. Les agents censeurs contrôlent tout d’abord le scénario et demandent souvent des coupes, des adaptations et souvent un peu de cash, puis viennent régulièrement voir le progrès des répétitions en n’oubliant quasiment jamais de demander un peu de cash, puis lors de la dernière (… pour un peu de …). Par la suite, il ne faut surtout pas essayer de changer la mise en scène car ils viennent incognito pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’entorse à la morale islamique. Ne soyez pas non plus étonné s’ils vous demandent également un peu …

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 00:00

Dôme de batiment du parc de Fin , à Kashan

Ayatollah, littéralement « signe de Dieu », est un des plus grands titres honorifiques des musulmans Chiites depuis environ un siècle en Iran. Il n’y a pas de règles précises d’attribution, ce titre étant généralement donné par d’autres Ayatollahs. Cette distinction montre une différence majeure d’avec les Sunnites, dont les plus rigoristes, montrent une certaine réticence à reconnaître toute hiérarchie religieuse ou même l’existence d’hommes ayant une relation privilégiée avec Dieu. Pour les Chiites, au contraire, le clergé est investit d’une mission divine : expliquer ce qu’attend Dieu des hommes, organiser le culte mais également la vie de la cité, en attente du retour de l’Iman absent.

Un Ayatollah est intouchable. C’est pour cela que KHOMEYNI dut s’exiler en 1962 et ne fut pas arrêté, que l’Ayatollah SHARI’AT MADARI fut assigné à résidence dans sa maison de Qom jusqu’à sa mort en 1986 lorsqu’il commandita un complot à l’encontre de KHOMEYNI juste aux premières heures de la révolution islamique, ne partageant pas sa conception du pouvoir, alors que bon nombre des partisans qui l’avaient suivi furent arrêtés et exécutés. Un autre Ayatollah, très populaire en Iran, Mohammad Hoseyn MONTAZERI, fut évincé du pouvoir et démis de son titre et de ses fonctions lorsqu’il critiqua ouvertement les exécutions sans jugement des Moudjahidines du peuple en 1986. Il a publié un livre (hors d’Iran) exposant les jeux de pouvoir lors de la révolution islamique et intervient fréquemment pour dénoncer les dérives du pouvoir actuel et proposer des alternatives à la République Islamique d’Iran.

Il est surprenant de noter que le mot est rentré dans la langue française, dans un sens négatif « ne fait pas ton Ayatollah ! », pour dire « ne décide pas tout seul, comme un dictateur qui prétend tout savoir … ».

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 00:00

50000-rials.jpg

Les iraniens n'utilisent que très peu les chéquiers et les cartes bancaires (presque que pour les retraits dans des distributeurs pour ces derniers). On se ballade donc toujours avec du cash. Malheureusement, la plus grosse coupure est restée pendant longtemps le 20 000 Rials (soit 1,60 €). La banque centrale iranienne a d’ailleurs lancé récemment un billet de 50 000 Rials qui porte, pour l’anecdote, un magnifique logo nucléaire et un message « Si la science existe dans cette constellation, les hommes de Perse l’atteindront » (sic).

Néanmoins, pour les gros achats, cette nouvelle monnaie ne suffit pas. Pour éviter de se déplacer avec une mallette, il est possible de demander aux banques des sortes de  « bons de valeurs » de 500 milles, 1, 2 ou 5 millions de Rials. Lors du paiement, il n’est pas rare que le commerçant vous demande de noter votre nom et votre numéro de téléphone dessus. La première fois que cela se produisit, je fis la remarque à ma femme, alors qu’elle était en train de noter son nom, que cela me semblait curieux de devoir donner son numéro de téléphone sur un papier qui pourra par la suite circuler entre plusieurs mains. Mon épouse traduisit aussitôt mes propos au commerçant. Celui-ci me fit un clin d’œil complice et dit à mon épouse « les français sont donc aussi suspicieux et jaloux que les iraniens ».

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 00:00

20070707-Et-pendant-ce-temps-l--.JPG

L’Iran va fabriquer des « vélos islamiques » pour les femmes, comprenant une cabine qui couvrira la moitié du corps de la cycliste dans l’objectif de promouvoir et développer le sport féminin –sic - (AFP 17/05), une universitaire irano-américaine est détenue en Iran (France 24 22/05), une dizaine de bâtiments de guerre de la marine américaine sont entrés dans les eaux du Golfe, au large des côtes iraniennes (23/05), le prix de l’essence a augmenté de 25% en Iran (30/05), les Etats-Unis et l’Iran ont tenu à Bagdad leurs premiers entretiens officiels de haut niveau depuis la rupture de leurs relations diplomatiques en 1980 (28/05), une entreprise allemande a accepté de délivrer une étude de faisabilité de la fabrication d’une ligne de train rapide (à sustentation magnétique) sur la route de pèlerinage entre Téhéran et Mashad (29/05), le conseiller culturel de la présidence iranienne a vu un « geste d’islamophobie » dans le promotion du film Persépolis de Marjane Satrapi au festival de Cannes, ou il a remporté le prix du jury (AFP 28/05), le Président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que le « compte à rebours pour l’annihilation » du régime israélien par les Palestiniens et libanais avait commencé (AFP, 03/06), des officiels iraniens ont annoncé avoir tués cette semaine plusieurs rebelles entrés illégalement en Iran avec des armes de fabrication américaine dans la région kurde (Reuters 04/06), les autorités iraniennes ont ordonné l’évacuation des zones côtières du golf d’Oman jusqu’au détroit d’Ormuz à l’approche du cyclone Gonu (AFP, 06/06), 12 iraniens ont trouvés la mort suite à la crue subite de rivières après le passage du cyclone Gonu (11/06), 57 économistes iraniens ont mis en garde dans une lettre ouverte la président Mahmoud Ahmadinejad contre les risques inflationnistes de sa politique économique (AFP, 11/06), Abbas Hakimzadeh, leader d’une association d’étudiants à l’Université Amir Kabir à Téhéran a été arrêté alors qu’il quittait son domicile (07/06), entre 2000 et 2007 la Chine a investit 99 milliards de dollars en Iran, l’Inde  80 milliards et la France 30 milliards, les premières voitures Logan de Renault, baptisée Tondar (qui veut dire tonnerre en iranien) ont été livrées à leur propriétaire ce mercredi (13/06).

Et pendant ce temps là, en Iran … en mai

Et pendant ce temps là, en Iran … en avril

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 00:00

AA-Un-petit-clic-au-mieux.jpg

Depuis maintenant 2 ans, les flics contrôlent énergiquement le port de la ceinture de sécurité pour le conducteur et le passager avant sur les autoroutes iraniennes. La plupart des iraniens n’ont toujours pas ce réflexe mais viennent tout juste d’acquérir le réflexe de mettre sa ceinture (ou de faire semblant d’avoir sa ceinture) dès que l’on s’approche d’un flic, comme en France dans les années 70-80. Auparavant, les flics et autres mauvais gars en uniforme s’attelaient plus à vérifier les relations matrimoniales des passagers (il est toujours interdit en Iran pour un homme et une femme non mariés de se retrouver dans la même voiture, même si cela est maintenant de moins en moins contrôlé).

Repost 0
Published by Fabor - dans Société
commenter cet article